Solaire passive à Heath Steele

Les propriétaires ont fait construire cette maison au bord de la rivière Miramichi Nord-Ouest pour y prendre leur retraite, et ils ont passé plusieurs décennies à la concevoir et à la fignoler. Le bâtiment est très bien isolé, notamment avec un remblai le long des murs latéraux et arrière qui confère à ceux-ci une valeur de résistance thermique R52. La conception solaire passive réduit les frais de chauffage, et le débord de toit de quatre pieds réduit les problèmes de chaleur excessive en été. La maison est divisée en quatre zones équipées de circuits de glycol installés dans le plancher, le revêtement en damier ayant été délibérément choisi pour équilibrer l’absorption de chaleur (carreaux foncés) et la réflexion de la lumière (carreaux clairs). Le bâtiment, qui mesure 72 pi sur 36 pi, a été conçu pour que la lumière atteigne et éclaire entièrement les chambres arrière, en hiver. Aucun point négatif à signaler, si ce n’est la difficulté de trouver des entrepreneurs disposés à entreprendre des travaux si peu conventionnels. L’idée initiale d’une construction souterraine a dû être abandonnée pour cette raison. Dans l’ensemble, les propriétaires trouvent leur maison très confortable et économique, malgré le coût assez élevé du propane qui sert occasionnellement d’appoint pour le chauffage et dans la cuisine. Ils ont l’air climatisé, mais l’utilisent rarement.

À noter : le carrelage en damier.

Le propriétaire devant la façade sud (avec de nombreuses fenêtres).

Vue du mur latéral et du mur arrière (est et nord) montrant la butte qui enserre la maison.

Plus de détail sur Solaire passive à Heath Steele

Avez-vous des questions ?

Veuillez prendre contact si vous avez des questions ou que vous désirez fixer un rendez-vous.