Foyer de maçonnerie Crossfire è Woodstock

Le propriétaire a construit son foyer en fonction de la maison, telle qu’elle était. L’inverse aurait été beaucoup plus facile, dit-il. Alors qu’il brûlait cinq cordes de bois de feuillus (bois dur) auparavant, il ne brûle plus que deux cordes de bois de résineux (bois tendre) et des résidus ligneux maintenant, même en chauffant l’adjonction à la maison qui a été achevée pendant la période d’installation du foyer. Du fait que la chaleur diffusée par le foyer persiste si longtemps, mettre du bois dans le foyer de bois exige à la fois moins de temps et  moins d’efforts. Compte tenu de leurs besoins, les propriétaires avaient décidé qu’un foyer de maçonnerie était ce qui leur conviendrait le mieux. Après en avoir examiné divers modèles, ils ont choisi le foyer-insert Crossfire de 2100 livres (modèle CF-2100-BO). Un socle de béton a dû être coulé au sous-sol pour supporter le poids du foyer. L’insert (aussi appelé cassette) a ensuite été recouvert de cinq tonnes de granite local. N’importe quel autre matériau de maçonnerie aurait pu être choisi, des briques d’adobe aux galets. Une arrivée d’air froid a été ajoutée pour éviter que le foyer ne crée un appel d’air dans la maison. Une fois chargé et allumé, le foyer procure de la chaleur pendant 10 à 12 heures, l’insert ayant un rendement énergétique de 75 % ou plus. Les propriétaires ont aussi choisi d’installer un four à cuire (optionnel) qu’ils utilisent comme une mijoteuse.

Foyer de maçonnerie Crossfire

Plus de détail sur Foyer de maçonnerie Crossfire è Woodstock

Avez-vous des questions ?

Veuillez prendre contact si vous avez des questions ou que vous désirez fixer un rendez-vous.