Pompe à chaleur géothermique et biomasse à Cornhill

C’est en 1986 que cette famille a décidé d’utiliser l’énergie géothermique pour se chauffer, et l’expérience qu’elle a du système de chauffage qui a été installé à l’époque confirme la fiabilité des pompes à chaleur (PAC) géothermique et le confort qu’elles procurent. Quand, en 2010, ils ont dû remplacer la pompe initialement installée, ils n’ont pas hésité à réinstaller un système de chauffage géothermique.

C’est d’ailleurs l’efficacité de la pompe à chaleur géothermique chez eux à la maison qui les a incités à installer un imposant système de chauffage géothermique dans leur ferme.

S’ils avaient à recommencer toute l’installation à zéro, les propriétaires choisiraient sans doute des planchers chauffés à l’eau plutôt qu’un système de chauffage à air pulsé. Leur système actuel — une pompe à chaleur (PAC) eau-air — recueille la chaleur de l’eau tiède qui sort d’un puits. Le système souffle l’air froid de la maison par-dessus un serpentin dans lequel circule l’eau plus chaude du puits, puis fait circuler l’air réchauffé dans la maison grâce à un système de gaines. L’eau refroidie est déversée dans un autre puits. Forts de l’expérience qu’ils ont de ce système, les propriétaires pensent qu’ils pourraient maintenir une température moins élevée, mais plus constante, s’ils installaient des planchers chauffants (autrement dit une PAC eau-eau) qui ne nécessiteraient pas de ventilateurs. En effet, comme l’air frais doit circuler pour que le système actuel fonctionne, les propriétaires ont aussi installé un ventilateur à vitesse variable, ce genre de ventilateur consommant moins d’électricité et étant plus silencieux.

Les propriétaires préfèreraient un système de chauffage au sol de type eau-eau, même si les PAC eau-eau ne peuvent pas servir à refroidir la maison comme le font les PAC air-air ou air-eau. Pourquoi? Parce que leur maison se trouve à un endroit où il y a beaucoup de vent et qu’ils peuvent l’aérer ou la rafraîchir naturellement, en ouvrant quelques fenêtres les jours d’été où il fait chaud. Le fait d’avoir une piscine les aide aussi à se rafraîchir en été. Étant donné la situation de la maison, ils songent aussi à installer une éolienne dans l’avenir pour profiter du vent, une autre énergie renouvelable.

Quand il fait plus froid, les propriétaires chauffent également l’eau de la piscine avec leur pompe à chaleur géothermique. Leur première pompe a tenu presque 25 ans avant que la chemise d’eau métallique (utilisée pour le transfert de chaleur à l’eau de la piscine) ne rouille au contact du chlore. Plutôt que remettre la vieille pompe en état au moyen d’une chemise d’eau en titane résistant à la rouille, les propriétaires ont trouvé qu’il serait plus facile de la remplacer.

En plus de recueillir l’énergie géothermique, les propriétaires utilisent un poêle à bois encastrable de conception avancée pour chauffer leur maison au bois. Quand ils sont convenablement installés, les poêles ou foyers encastrables sont presque aussi efficaces que les nouveaux types de poêles à bois, qui sont pourtant conçus pour avoir un rendement bien supérieur, tout en réduisant jusqu’à 90 % leurs émissions. Faisant partie de la biomasse, le bois est considéré comme une source d’énergie renouvelable, à condition d’être récolté de façon durable.

Plus de détail sur Pompe à chaleur géothermique et biomasse à Cornhill

Avez-vous des questions ?

Veuillez prendre contact si vous avez des questions ou que vous désirez fixer un rendez-vous.