Biomasse à Port Elgin

La propriétaire a décidé d’installer un poêle à granules de bois (aussi appelés « granulés » ou « pellets ») plutôt qu’un poêle à bois, parce que les granules qu’elle brûlait à l’origine étaient des sous-produit de l’industrie du bois. Cependant, les granules qu’elle achète maintenant sont fabriqués à partir d’arbres entiers. À comparer à un poêle à bois, il semble que le poêle à granules produise plus de poussière. Un autre inconvénient des granules est qu’ils sont livrés dans des sacs en plastique, ce qui produit d’autres déchets. La propriétaire brûle 140 sacs de granules par an pour chauffer sa maison de 140 mètres carrés. Le poêle n’exige que peu d’attention : il suffit de remplir la trémie d’alimentation du poêle toutes les 24 heures et d’enlever les cendres toutes les semaines. Ce nettoyage est toutefois assez salissant, parce que les cendres résiduelles sont très fines et qu’elles volent partout quand on retire le bac à cendres. Le poêle à granules fonctionne tout l’hiver. Des plinthes chauffantes électriques servent de système auxiliaire, au besoin. La propriétaire trouve que les poêles à granules sont plus sécuritaires que les poêles à bois.

Poêle à granules de bois

Poêle à granules de bois

Granulés

Granulés

Contrôles

Contrôles

Plus de détail sur Biomasse à Port Elgin

Avez-vous des questions ?

Veuillez prendre contact si vous avez des questions ou que vous désirez fixer un rendez-vous.